L’élevage en fût de chêne

La tonte des vignes

Dans notre région, la vigne y est cultivée depuis de bien nombreuses années. Beaucoup de choses changent, les largeurs de plantations, les hauteurs des ceps et celle du palissage, d’autres éléments évoluent avec la conduite de l’entretien des sols ; toutes les récoltes de notre région sont orientées vers la production des vins de qualité destinés à être mis en bouteilles ; issus de rendements limités et parfaitement contrôlés. Afin de mener à bien tous ces choix, la conduite des sols s’est imposée avec de l’enherbement contrôlé, cet élément nous permettant de bénéficier de conditions tous temps, facilitant le passage d’engins puissants, tracteurs et machine à vendanger, tout en limitant la vigueur de la pousse, élément qualitatif prouvé depuis fort longtemps, toute la récolte y trouvant des conditions parfaites d’évolution, pour sa maturité, également pour son état sanitaire si important lors d’année humide. Les sols ainsi conduits sont bien moins sensibles à l’érosion et au lessivage lors de périodes humides longues ou d’orages  d’été. Tout au long de l’année, l’entretien des sols se fait avec une tondeuse large, comme sur des pelouses avec de 5 à 10 passages selon les conditions climatiques rencontrées. L’herbe ainsi tondue se transforme en humus.

 

la-tonte

Le racottage

Cette opération consiste à remplacer les pieds morts. Le nouveau cahier des charges qui régit nos vignobles d’Appellation d’Origine Contrôlée nous impose la replantation des pieds manquants, faute de quoi, lors des inspections, les parcelles ne présentant pas la conformité requise ne peuvent plus prétendre à produire des vins de l’Appellation concernée. Le travail mécanique est réalisé avec une tarière afin de préparer le sol en profondeur avant la mise en place du nouveau plant.

racotage

Le décompactage

Depuis que la vigne existe, la conduite des ceps reste similaire avec des travaux dont les  étapes répétitives se déroulent tout au long de l’année. Avec des formes de vie nouvelles et des mentalités qui changent, les choix deviennent différents ;  boire du vin devient un plaisir lors des rencontres ou repas, la qualité étant recherchée, celle trouvée dans les bouteilles que nous vendons. Le changement pour nous se trouve plus marqué dans la conduite des façons culturales, nos sols restent enherbés permettant le passage tout temps de machines puissantes, certain de pouvoir passer sans encombre pour effectuer nos traitements ou nos vendanges. Ce procédé limite la vigueur de la vigne, gage de production qualitative, les sols tondus comme des pelouses permettent à l’herbe broyée de se transformer en humus, élément important dans la composition d’une terre franche. Le fait de ne pas travailler les sols apporte donc beaucoup d’avantages mais présente certains inconvénients avec le manque d’aération en profondeur ; pour cela et afin de mener à bien toute l’évolution végétative, nous utilisons dans une période se situant de l’automne au printemps un nouvel outil qui est le décompacteur, cet appareil comporte deux ou trois dents qui éclatent le sol en profondeur,  de 50 à 80 cm passant comme un couteau sans détruire le gazon en surface. Ce travail permet aux petites radicelles de se former et à l’eau de pénétrer en douceur dans le sol. Il faut un tracteur très puissant pour réaliser ce travail. J’utilise pour cela un tracteur Massey-Ferguson 6255 de cent chevaux à quatre roues motrices.

decompactage1decompactage2decompactage3

 

 

Le traitement des vignobles

Depuis que les vignes existent, des traitements doivent être appliqués afin de lutter contre diverses maladies qui, selon certains critères rencontrés et  aidés par une météo favorable, le mildiou, le black- rot et l’oïdium peuvent détruire toute une récolte. Pour cela, nous utilisons des produits fongicides adaptés à bloquer l’évolution des champignons, base des éléments à maîtriser . Nous entendons sans relâche les attaques portées à notre profession, étant accusés de tout détruire avec l’utilisation de nos pesticides. Beaucoup ont à apprendre dans ce domaine, il ne faut pas tout confondre et  surtout, diffuser de fausses informations. Nos machines sont des atomiseurs dont l’air généré par de  puissantes turbines permet au fin brouillard  de toucher toute la végétation.

 

le-traitement

La taille en vert

Afin de produire des vins de qualité, certains paramètres agronomiques doivent être respectés ; il faut savoir qu’un mètre carré de feuillage est obligatoire pour mener à bien la maturité et la bonne évolution d’un kilo de raisin, pour cela, une hauteur de palissage doit être mise en œuvre, car sans cela, aucune magie ne permet d’obtenir le résultat escompté. La nature réserve parfois d’heureuses surprises, nous dotant de tous les paramètres souhaités; parfois, c’est l’inverse qui se passe, l’année est compliquée, tardive, pluvieuse, la récolte pouvant présenter un caractère d’abondance démesurée ; chaque vigneron se trouvant face à un choix : laisser faire la nature, prenant des risques sur la qualité de sa future récolte ou intervenant afin de rétablir l’équilibre souhaité en éliminant les grappes trop nombreuses, cette pratique s’appelle la taille en vert. Ce travail se fait donc en été –le moment des vacances pour beaucoup- la tâche est délicate et longue, se fait manuellement, il faut à chaque pied, sélectionner les grappes à supprimer, cherchant à ne pas avoir de paquets de raisins tout en permettant une bonne aération de la récolte et un  positionnement convenable face aux rayons du soleil. C’est ainsi que certains producteurs avertis peuvent proposer ensuite des vins d’excellente qualité à leurs clients alors que l’année est qualifiée de moyenne ; cela peut surprendre, mais c’est de là que les différences s’affirment ! Valeur d’une notion incontournable : on ne peut faire du bon vin qu’avec des raisins murs et des raisins sains. Sachez combien il est délicat pour les vignerons que nous sommes de tout mettre en oeuvre pour produire nos raisins et le moment venu, de prendre la décision de nous priver d’une partie de notre récolte ; c’est grâce à ces efforts que nous pouvons espérer que nos clients d’aujourd’hui resteront ceux de demain.

 

la-taille-en-vert2 la-taille-en-vert1 la-taille-en-vert3